Les meilleurs livres sur les écologistes

Les meilleurs livres sur les écologistes

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur les écologistes.


La religion écologiste (Christian Gerondeau)

Le livre

La température moyenne de la planète a augmenté d’environ 1°C depuis un siècle et demi. Selon le GIEC, la cause principale de cette hausse serait le CO d’origine humaine et, pour sauver notre terre d’une catastrophe imminente, il faudrait donc faire baisser nos émissions de CO .

C’est avec cette conviction que la Convention Citoyenne sur le Climat s’est fixée comme objectif de réduire de 40 % nos émissions nationales.

Un effort énorme pour la France (et un coût faramineux) mais qui ne correspond pourtant qu’à 0,25 % des émissions mondiales. Car ce ne sont plus les pays développés qui comptent, mais l’Inde, la Chine, et demain l’Afrique qui ont tous un besoin vital de pétrole, de gaz naturel et de charbon pour sortir leurs populations de la pauvreté comme nous l’avons fait nous-mêmes.

Les projections officielles de ces pays montrent ainsi que les émissions mondiales de CO vont inexorablement continuer à croître. Faut-il alors craindre la catastrophe ? Non. Il y avait 4 fois plus de CO dans l’atmosphère au temps des dinosaures et tout allait bien.

Si nous avons peur, c’est parce qu’on nous fait peur car la peur fausse le jugement. Et les tenants d’une vision négative de l’humanité, qui dominent depuis un demi-siècle à l’ONU, le savent bien. Pourtant, il ne devrait s’agir là que de science.

L’Homme peut-il agir sur le climat ? En scientifique et sur la base des propres chiffres du GIEC, Christian Gerondeau montre qu’il n’en est rien. Cessons de trembler et utilisons notre raison.

L’auteur

Christian Gerondeau, ingénieur polytechnicien, travaille sur les questions environnementales depuis plus de dix ans et a publié de nombreux ouvrages très remarqués.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 272
  • Date de parution : 05/05/2021
  • Editeur : L’artilleur
  • Collection : Interventions
  • Format : 22 cm x 14 cm

Les Écologistes contre la modernité (Ferghane Azihari)

Le livre

Voici le seul ouvrage argumenté à défendre le point de vue de la philosophie « libérale » dans un climat intellectuel et social contemporain globalement défavorable, voire franchement hostile au progrès des sociétés industrielles avancées.

Voilà deux siècles que la civilisation industrielle libère les hommes de la misère. Mais les apôtres de l’écologie radicale accusent les sociétés modernes d’avoir acheté leur confort au détriment de l’environnement, quitte à dépeindre le passé comme le paradis perdu qu’il n’a jamais été.

Mêlant histoire, philosophie et analyses sociopolitiques, Ferghane Azihari déconstruit les raisonnements de ces antimodernes qui, de Pierre Rabbhi à Greta Thunberg, en passant par Nicolas Hulot, crient à la catastrophe climatique mais font la guerre aux solutions les plus crédibles aux défis actuels, comme l’énergie nucléaire.

Le progrès technique reste pourtant le moyen le plus juste de sauvegarder notre planète sans renoncer à améliorer le sort de l’humanité. Mais l’écologie politique est-elle encore animée par la philantropie ?

L’auteur

Ferghane Azihari, analyste en politiques publiques, est délégué général de l’Académie libre des sciences humaines et membre de la Société d’économie politique. Il publie notamment dans Le Figaro et est contributeur du think tank américain Ludwig von Mises Institute.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 240
  • Date de parution : 07/10/2021
  • Editeur : Presses De La Cite
  • Collection : La Cite
  • Format : 21 cm x 12 cm

Les Écolos nous mentent ! (Jean de Kervasdoué et Henri Voron)

Le livre

La France va manquer d’eau ! les OGM sont dangereux ! le diesel pollue plus que l’essence ! la pollution atmosphérique provoque 48 000 décès par an ! La viande rouge est cancérigène ! Comment faire la part des choses entre des enjeux écologiques majeurs et des prophéties aussi catastrophistes que trop souvent infondées ? 

S’appuyant sur des exemples concrets, Jean de Kervasdoué montre à quel point la doxa verte voit tout en noir, de façon quasi dépressive, ce qui a pour conséquence de culpabiliser la société mais aussi de restreindre chaque jour un peu plus nos libertés.

Pour convaincre, les écologistes, du moins les plus radicaux, en arrivant à déformer les faits. Ils inventent des graphiques annonçant la fin du monde au lieu de dénoncer les dangers immédiats – la surpêche, le traitement des déchets urbains, etc. En vérité, ces nouveaux gourous survoltés profitent de leur position médiatique pour imposer leurs croyances. 

Un essai provocateur, à contre-courant du prêt-à-penser de notre époque, qui nous aide à distinguer les vraies urgences.  

Les auteurs

Jean de Kervasdoué est économiste de la santé. Ancien diplômé de l’Agro et des Eaux et forêts, il a été directeur des Hôpitaux sous la gauche. Il a publié plusieurs livres très documentés sur l’environnement. Les écolos nous mentent a été écrit en collaboration avec Henri Voron.

Henri Voron est hydrologue et ingénieur en chef des Ponts et des forêts.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 208
  • Date de parution : 20/01/2021
  • Editeur : Albin Michel
  • Collection : Doc.essais
  • Format : 22 cm x 14 cm

Résumé en vidéo


Marx écologiste (John Bellamy Foster)

Le livre

Marx écologiste ? L’opinion courante est que Marx et le marxisme se situent du côté d’une modernité prométhéenne, anthropocentrée, qui ne considère la nature que pour mieux la dominer et l’exploiter, selon une logique productiviste qui fut celle tant du capitalisme que du socialisme historiques.

L’écologie, comme discipline scientifique et comme politique, aurait ainsi à se construire en rupture avec l’héritage marxiste ou, du moins, au mieux, en amendant considérablement celui-ci pour qu’il soit possible de lui adjoindre des préoccupations qui lui étaient fondamentalement étrangères. Qu’en est-il vraiment ?

Dans Marx écologiste, John Bellamy Poster, textes à l’appui, montre que ces représentations constituent une radicale distorsion de la réalité : des textes de jeunesse aux écrits de la maturité, inspirés par les travaux de Charles Darwin et de Justus von Liebig, le grand chimiste allemand, fondateur de l’agriculture industrielle.

Marx n’a jamais cessé de penser ensemble l’histoire naturelle et l’histoire humaine, dans une perspective qui préfigure les théories les plus contemporaines de la « coévolution », et il a offert à la postérité une des critiques les plus vigoureuses de la rupture par le capitalisme de « l’interaction métabolique » entre la nature et les sociétés humaines.

L’enjeu de ce retour à Marx dans une perspective écologique n’est pas de pure érudition ; il ne s’agit pas non plus de sauver une « idole ».

S’il faut aujourd’hui tirer de l’oubli la tradition marxiste et socialiste de l’écologie politique, c’est que la perspective marxienne en la matière a une actualité brûlante : une des questions les plus urgentes de l’heure n’est-elle pas de savoir si la crise écologique est soluble dans le capitalisme ?

L’auteur

John Bellamy Foster est une des figures les plus importantes de l’écosocialisme aux USA. Il enseigne la sociologie à l’université de l’Oregon et dirige depuis 2000 la prestigieuse Monthly Review. Il est notamment l’auteur de Marx’s Ecology. Materialism and Nature et le co-auteur de The Ecological Rift. Capitalism War on the Earth.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 133
  • Date de parution : 21/09/2011
  • Editeur : Amsterdam Eds
  • Format : 19 cm x 14 cm

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité – Édition revue et augmentée (Aurélien Barrau)

Le livre

Dans la première édition de ce livre, Aurélien Barrau nous disait : « La vie, sur Terre, est en train de mourir. L’ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L’ignorer serait aussi insensé que suicidaire. Plus qu’une transition, je pense qu’il faut une révolution. Et c’est presque une bonne nouvelle ».

Dans cette nouvelle édition, il complète et affine son propos en analysant la nature des oppositions à la pensée écologique et en suggérant de nouvelles voies de résistance pour dépasser l’immobilisme suicidaire.

L’auteur

Aurélien Barrau est astrophysicien au CNRS et professeur à l’université Grenoble-Alpes. Membre honoraire de l’Institut universitaire de France, lauréat de plusieurs prix scientifiques et docteur en philosophie, il est l’auteur d’une centaine d’articles de recherche et d’une dizaine d’ouvrages grand public.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 211
  • Date de parution : 09/01/2020
  • Editeur : Michel Lafon
  • Format : 19 cm x 13 cm

Résumé en vidéo


📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur les thématiques Environnement et Politique.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur les scandales en politique

Les meilleurs livres sur les scandales en politique

Les meilleurs livres sur Philippe Séguin

Les meilleurs livres sur Philippe Séguin

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur Brigitte Macron

Les meilleurs livres sur Brigitte Macron

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot