Les meilleurs livres sur la haute montagne

Les meilleurs livres sur la haute montagne

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la haute montagne.


Haute montagne (Gilles Modica – Bernard Vaucher – Philippe Brass – David Chambre)

Le livre

Une synthèse de l’histoire du Grand Alpinisme en France et dans le Monde.

Depuis un siècle le Groupe de Haute Montagne (G.H.M.) regroupe les meilleurs alpinistes du monde entier.

Créé en 1919 au lendemain de la Première Guerre mondiale par une poignée de grimpeurs français passionnés, il est rapidement devenu le Club le plus prisé et reconnu internationalement, au point que son activité s’est depuis confondue avec les plus grandes heures de l’alpinisme mondial jusque sur les plus hauts sommets de la planète.

De l’Everest au Mont-Blanc, des rochers de Fontainebleau aux parois du Yosemite, il n’y a pas d’endroit où le G.H.M. n’ait laissé son empreinte.

Racontés par quatre écrivains spécialistes et eux-mêmes membre du G.H.M., on retrouve les exploits et les drames qui ont fait l’histoire de l’alpinisme au travers des portraits de ces femmes et ces hommes passionnés et courageux et qui n’ont eu de cesse de rêver et faire rêver.

Les auteurs

Gilles Modica, journaliste indépendant, chroniqueur régulier à Montagnes Magazine et Trek Magazine (plus de 300 articles publiés !), s’est consacré au grand alpinisme de 1973 à 1988 (6 voies en face Nord des Grandes Jorasses, solos dans les Alpes et les Andes, une dizaine de premières ascensions…). Il s’est reconverti dans le voyage à pied et l’histoire de l’exploration.

Philippe Brass est né en 1966 à Lausanne, en Suisse. Émigré à Paris après avoir grandi à la montagne, il commence à s’intéresser à l’escalade et à l’alpinisme à l’âge de 12 ans et grimpe à Fontainebleau tout en potassant les livres de Gaston Rébuffat. Il devient guide de haute montagne en 1995. Il emmène ses clients dans tous les massifs, y compris à l’étranger (Dolomites, Jordanie, Yosemite, Espagne, Maroc où il ouvre un des itinéraires aujourd’hui les plus parcourus du cirque de Taghia). En 1998, Montagnes Magazine publie son premier article, qui débouche sur une activité parallèle de journaliste spécialisé.

Bernard Vaucher, au début des années 1970, fait partie des meilleurs grimpeurs provençaux, alternant des premières dans divers massifs (Bavella, Dévoluy, Dolomites, Hoggar, Karakorum, Verdon et bien sûr Calanques), avec les parcours de grandes voies au Yosemite, dans les Dolomites ou le massif du Mont-Blanc.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 304
  • Date de parution : 30/10/2019
  • Editeur : Du Mont-Blanc
  • Format : 28 cm x 25 cm

K2 – Une grande montagne pour de petits hommes (Mirella Tenderini)

Le livre

60 ans après sa première ascension, retour sur l’histoire agitée et captivante du deuxième sommet du monde.

Les années 1950 voient la conquête des plus hautes montagnes de la planète, les fameux « quatorze 8000 ». Parmi eux, le K2 (8 611 m), vaincu par les Italiens en 1954. Au lendemain du conflit mondial, de telles ascensions s’assimilent à des conquêtes, des victoires. Mais les expéditions lourdes qu’elles imposent ont avant tout un fort goût d’aventure.

Dans un ouvrage remarquablement documenté, Mirella Tenderini revient sur cette quête exploratoire idéalement incarnée par le K2 : isolée à la frontière sino-pakistanaise, sa pyramide aux lignes pures ne peut que fasciner.

Une montagne souveraine qui attire dès 1909 Louis-Amédée de Savoie, duc des Abruzzes, prince alpiniste visionnaire, dont l’expédition de 1954 reprendra les traces. Cette voie royale, qui conduira Lacadelli et Compagnoni au sommet, sera néanmoins pavée d’une controverse dont l’acteur central est l’immense Walter Bonatti, et qui ne trouvera son épilogue que cinquante ans plus tard.

Ce K2 (deuxième sommet du Karokoram à avoir été mesuré et un temps nommé du géographe britannique Godwin-Austen), appelé Chogori (la grande montagne) en balti, est aussi le 8000 le plus meurtrier avec l’Annapurna, théâtre de tragédies dont celles de 1986, qui coûte la vie à treize personnes dont plusieurs membres de l’expédition de l’Autrichien Kurt Diemberger, et de 2008, qui fait onze victimes.

L’auteur

Mirella Tenderini, originaire de Milan mais aujourd’hui installée à Cassis dans les Bouches-du-Rhône, a été directrice de collection, agent littéraire et traductrice. Spécialiste reconnue d’histoire de la montagne, on lui doit de nombreux ouvrages, notamment des biographies. Certains de ses livres ont été traduits en français, dont Gary Hemming – Le Beatnik des neiges (Denoël, 1991) et Le Duc des Abruzzes, gentleman explorateur (avec Michael Shandrick, Guérin, 2009).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 248
  • Date de parution : 17/09/2014
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Hommes Et Montagnes
  • Format : 22 cm x 14 cm

Couleurs Montagne (Richard Brionne)

Le livre

Depuis bientôt dix années, Richard Brionne « le Vieux montagnard » partage sa vie entre les Hautes-Vosges et le Haut-Chablais où il travaille l’hiver aux remontées mécaniques de Morzine (Haute-Savoie).

Au fil des saisons, Richard, marcheur infatigable, vagabonde entre ces deux massifs montagneux à la rencontre de paysages authentiques, mais aussi pour partager de beaux instants de vie, des regards et des conversations avec les hôtes de ces contrées.

Son quatrième ouvrage est une balade colorée et vivante entre les Hautes-Vosges et la Vallée de Morzine.

L’auteur

Richard Brionne, bien qu’originaire de Normandie, Richard Brionne vit dans les Vosges depuis longtemps, au point d’être devenu Vosgien de passion. Après une carrière chez les sapeurs-pompiers, cet amoureux de la nature et de la montagne est l’un des grands spécialistes du massif vosgien, qu’il arpente en tous sens depuis plusieurs décennies.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 188
  • Date de parution : 13/06/2019
  • Editeur : Olizel
  • Format : 27,6 cm x 21,7 cm

Faire la trace (Rémi Engelbrecht)

Le livre

Apprendre à gérer la solitude au moment de la prise de décision. Assumer ses responsabilités humaines en situation critique. Rechercher simultanément la performance et l’économie d’énergie …

Le parallèle est frappant, entre le guide de montagne qui doit « faire la trace » pour les autres, et le manager qui cherche à diriger son équipe vers des objectifs communs. La haute montagne est une formidable école de management.

Dans ce livre, Rémi Engelbrecht met à profit sa double expérience de guide et de consultant pour décrire, dans un langage concret et opérationnel qui va bien au-delà de la seule métaphore, les fondamentaux du métier de manager d’équipe.

Chacun des sept chapitres s’ouvre sur le récit d’une aventure en haute montagne – qui mènera le lecteur d’une première course à l’aiguille du Chardonnet jusqu’à l’ascension du Mont- Blanc dans la tempête – dont l’auteur tire de précieux enseignements et des principes d’action pour :

1. Bien répartir son temps entre les postes technique / gestion / relationnel / management. 2. Améliorer en continu le fonctionnement de son équipe. 3. Adapter son style de communication aux différentes situations de management. 4. Décider en équilibre entre conformité aux procédures et liberté d’adaptation. 5. Voir large, favoriser la coopération inter-équipe et prendre soin des interfaces. 6. Fixer des objectifs visuels et motivants malgré un contexte flou et complexe. 7. Aider ses collaborateurs à réussir grâce au coaching à la fois empathique et ferme.

Autant de « leçons de montagne » ainsi déclinées en problématiques concrètes pour le manager. Chaque chapitre se termine par l’apport d’un outil pratique d’aide au management, mis à l’épreuve par l’auteur en entreprise depuis une quinzaine d’année.

Ce livre, véritable source de conseils, propose au manager de s’enrichir de l’expérience du guide de montagne, puisque ces deux métiers ont une vocation commune : prendre soin des autres pour les faire réussir.

L’auteur

Rémi Engelbrecht est guide de haute montagne à l’ENSA de Chamonix depuis 1989, maître es science (biologie) et diplômé de l’ESSEC. Il dirige la société de conseil et de formation ALAIKA (www.alaika.com) depuis 1995 et intervient comme professeur à Grenoble École de Management.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 278
  • Date de parution : juin 2008
  • Editeur : Pearson France
  • Collection : Management
  • Format : 23 cm x 15 cm

Sur la route des 4000 (Rémi Engelbrecht)

Le livre

Un matin d’avril, Rémi Engelbrecht et Michel Cadot, guides de haute montagne, partent sur la « route des 4000 » avec pour objectif d’enchaîner l’ascension des 82 sommets alpins de plus de 4000 mètres en moins de 4 mois.

Nous les suivons ainsi au fil des pentes enneigées, des longs glaciers des parois rocheuses et des sommets. Nous pourrons également prendre de la hauteur avec de belles réflexions sur la beauté, le courage, le renoncement ou la vérité.

L’auteur

Rémi Engelbrecht est guide de haute montagne à l’ENSA de Chamonix depuis 1989, maître es science (biologie) et diplômé de l’ESSEC. Il dirige la société de conseil et de formation ALAIKA (www.alaika.com) depuis 1995 et intervient comme professeur à Grenoble École de Management.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 192
  • Date de parution : juin 2015
  • Editeur : Vandelle Emmanuel
  • Format : 24 cm x 16 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Géo.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Las Vegas

Les meilleurs livres sur Las Vegas

Les meilleurs livres sur la Russie

Les meilleurs livres sur la Russie

Les meilleurs livres sur l’Ukraine

Les meilleurs livres sur l’Ukraine

Les meilleurs livres sur les grands lacs italiens

Les meilleurs livres sur les grands lacs italiens

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot