Les meilleurs livres sur la prostitution

Les meilleurs livres sur la prostitution

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la prostitution.


La Prostitution à Paris au XIXe siècle (Alexandre Parent-Duchatelet)

Le livre

Alexandre Parent-Duchâtelet (1790-1836), médecin, hygiéniste, spécialiste des égouts, a écrit le livre le plus fascinant du XIXe siècle sur la prostitution, paru, de manière posthume en 1836.

Ce chef-d’œuvre de sociologie empirique, mille fois pillé tout au long du siècle, est ici présenté – sous forme abrégée – par Alain Corbin. Professeur émérite à la Sorbonne, il a consacré un livre majeur à l’histoire de la prostitution : Les Filles de noce. Misère sexuelle et prostitution au XIXe siècle.

L’auteur

Alexandre Parent-Duchâtelet (1790-1836), est médecin, hygiéniste, spécialiste des égouts.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 240
  • Date de parution : février 2008
  • Editeur : Points
  • Collection : Points Histoire
  • Format : 11 cm x 17 cm

Les Filles de noce (Alain Corbin)

Le livre

Le « système français » mis en place au lendemain de la Révolution tend à marginaliser la fille publique et à l’enfermer dans une série de lieux clos (maison de tolérance conçue comme un simple égout séminal, hôpital, prison, établissement de relèvement), invisibles de l’extérieur mais totalement transparents au regard policier. Il se révélera vite n’être qu’une utopie.

Dès la fin du Second Empire, le déclin du bordel, l’émergence de nouvelles conduites prostitutionnelles reflètent le recul de la misère sexuelle masculine au sein du prolétariat urbain, et l’embourgeoisement d’une clientèle qui, désormais, recherche aussi, avec les filles de noce, l’illusion de la séduction.

L’essor de la maison de rendez-vous, l’attrait exercé par l’adultère vénal et la quête d’une intimité calquée sur le modèle conjugal témoignent, par la suite, de cette mutation des formes du désir.

L’auteur

Pionnier dans l’histoire des sensibilités, Alain Corbin est l’auteur de nombreux ouvrages. Sont notamment parus en Champs Le Miasme et la Jonquille, Le Monde retrouvé de Louis-François Pinagot, Les Filles de rêve, Histoire buissonnière de la pluie.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 640
  • Date de parution : février 2015
  • Editeur : Flammarion
  • Collection : Champs
  • Format : 11 cm x 17 cm

Histoire de la prostitution – Des termes romains au bois de Boulogne (Auguste Rabutaux)

Le livre

Des termes romains au bois de Boulogne, l’histoire de la prostitution et son acceptation dans la société. Un parcours chronologique et européen autour du plus vieux métier du monde.

Attestée depuis l’Antiquité gréco-romaine, voire en des temps plus reculés, la prostitution est réputée être « le plus vieux métier du monde ». Pourtant, la définir a toujours suscité de nombreux débats. Le paiement de prestations sexuelles n’a jamais été considéré comme une banale rémunération et la pratique prostitutionnelle a sans cesse été confrontée aux mœurs et aux lois, qui sont les reflets de l’appréhension sociétale de la sexualité.

L’auteur

Littérateur et historien, Auguste Rabutaux a publié sous divers pseudonymes dans la « Revue de province », le « Journal de la jeunesse », dont il fut rédacteur en chef, « La France départementale », etc.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 108
  • Date de parution : 21/11/2019
  • Editeur : Jourdan Eds
  • Collection : Roman
  • Format : 14 cm x 21 cm

Amours vénales (Jacques Rossiaud)

Le livre

« Chasse les prostituées, aussitôt les passions troubleront tout » : le second Moyen Âge semble une méditation sur ces paroles de saint Augustin. Ribaudes et grandes courtisanes, ruffians et maquerelles, étuves privées et bordels publics : le monde des amours vénales, bien visible, marquait alors les sociétés occidentales de son omniprésence.

Vingt ans après son ouvrage fondateur, La Prostitution médiévale (Flammarion, 1988), Jacques Rossiaud renouvelle ses analyses à la lumière de la recherche récente.

En une synthèse magistrale. Il brosse le tableau non plus de la mais des prostitutions au Moyen Âge, mettant en évidence la complexité des pratiques qui relèvent de la vénalité, et la multiplicité des consonances sociales que celle-ci revêt.

L’auteur

Jacques Rossiaud, historien médiéviste, est professeur émérite à l’université Lumière Lyon II. Spécialiste d’histoire urbaine et du Rhône médiéval, il a consacré à ce dernier un dictionnaire (Centre alpin et rhodanien d’ethnologie, 2002) et un essai, Le Rhône au Moyen-Age (Aubier 2007).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 384
  • Date de parution : octobre 2010
  • Editeur : Aubier
  • Collection : Collection Historique
  • Format : 15 cm x 24 cm

Des GI et des femmes. Amours, viols et prostitution à la Libération (Mary Louise Roberts)

Le livre

Comment convaincre les GI de débarquer sur les plages de Normandie et de se jeter sous le feu ennemi au péril de leur vie ? En invoquant le patriotisme, la solidarité entre les démocraties, les crimes barbares des nazis ? Sans nul doute.

Mais un autre argument fut employé au sein de l’armée américaine en 1944 : « Pensez à la beauté des femmes françaises qui n’attendent que vous et sauront comment récompenser leurs libérateurs ».

S’appuyant sur de très nombreux documents d’archives, ce livre raconte une histoire fascinante et dérangeante : le commandement militaire américain a « vendu » le Débarquement à ses GI comme une aventure érotique et a sciemment exploité le mythe de la femme française experte en matière sexuelle et disponible. Il jette une lumière crue sur les conséquences de cette propagande : la prostitution débordante partout où se trouvaient des GI, exposant leurs relations sexuelles au vu et au su de tous, mais aussi les agressions sexuelles et les viols.

Loin d’être anecdotique, la sexualité des GI fut l’un des enjeux de la bataille politique qui se jouait sur le territoire libéré, celle entre l’impérialisme américain et la souveraineté française. Humiliante, elle a contribué à nourrir l’antiaméricanisme d’après-guerre.

L’auteur

Mary Louise Roberts enseigne l’histoire de France à l’université du Wisconsin. Elle est une spécialiste réputée de l’histoire des femmes et du genre.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 416
  • Date de parution : 03/04/2014
  • Editeur : Seuil
  • Collection : L’Univers historique
  • Format : 15 cm x 24 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Société.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur les records

Les meilleurs livres sur les records

Les meilleurs livres sur la culture geek

Les meilleurs livres sur la culture geek

Les meilleurs livres sur le mannequinat

Les meilleurs livres sur le mannequinat

Les meilleurs livres sur les affaires non classées

Les meilleurs livres sur les affaires non classées

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot