Les meilleurs livres sur John Wayne

Les meilleurs livres sur John Wayne

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur John Wayne.


John Wayne (Anton Giulio Mancino)

Le livre

Fort, résolu, patriotique, parfois rude, très traditionaliste, John Wayne a incarné la figure de l’héros américain.

Ce volume complet, amplement accompagné de très belles photographies extraites de ces films, retrace l’entière carrière de l’acteur surnommé « Duke », duc : de ses débuts dans le cinéma muet (Brown of Harward, 1926), à La Chevauchée fantastique (1939), film décisif pour sa carrière, jusqu’à ses rôles plus « modernes » comme dans Brannigan (1975).

Ce volume a le mérite de faire également un portrait personnel de l’acteur, en mettant en évidence des aspects privés de sa vie. Une lecture très plaisante qui permet de ne pas oublier un de ces acteurs qui ont fait l’histoire du cinéma.

L’auteur

Anton Giulio Mancino (Bari, 1968), maître de conférences en cinéma à l’Université de Macerata, essayiste et critique cinématographique, il collabore avec des revues spécialisées (« Bianco e Nero », « Cinecritica », « Cineforum », « Fata Morgana ») et avec le quotidien « La Gazzetta del Mezzogiorno ». Il a publié des ouvrages sur Martin Scorsese et Jonathan Demme (Angeli selvaggi, 1995, préface de Roger Corman), Francesco Rossi, Jerry Lewis, Sergio Rubini, Richard Lester, Giancarlo Giannini et particulièrement sur des films italiens qui retracent des enquêtes et procès concernant le monde politique.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 188
  • Date de parution : 19/11/2020
  • Editeur : Gremese
  • Collection : Cinema
  • Format : 23 cm x 17 cm

John Wayne n’est pas mort (Roland Jaccard)

Le livre

Roland Jaccard raffole des cinéphiles, l’étant lui-même jusqu’au bout des ongles. Le problème est qu’il aime encore plus John Wayne, l’homme à abattre, jugé coupable de nombreux crimes par les petits censeurs de la bien-pensance anti-Trump. Réac, raciste, génocidaire… on ne compte plus les coups bas que dirige en permanence la charge de la grosse cavalerie idéologique contre le dernier des géants.

Heureusement Roland Jaccard dégaine plus vite qu’eux et ne rate jamais sa cible. Et c’est une belle leçon de western -transposé à notre époque démissionnaire- qu’il va leur donner : celle qui sonne tôt ou tard le cinglant retour à la réalité et au savoir-vivre.

On retrouvera ici toute l’insolence et l’acuité inimitables de Roland Jaccard.

L’auteur

Par l’auteur de Penseurs et tueurs et de L’influence des talons aiguilles sur les intellectuels.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 80
  • Date de parution : 12/09/2019
  • Editeur : Pierre-Guillaume De Roux
  • Format : 19 cm x 12 cm

John Wayne, un homme, une légende (Christian Dureau)

Le livre

On l’appelait le Duke, il était le symbole de l’Amérique, l’un des plus grands noms du cinéma hollywoodien.

Vingt-deux ans après sa disparition, John Wayne est toujours aussi présent dans les cœurs mais aussi sur les petits écrans. La plupart de ses cent cinquante-trois films sont régulièrement diffusés à la télévision et réédités en vidéo, en laser disc et en DVD.

Il reste et demeurera toujours une légende américaine, avec ses faiblesses d’homme et ses actes d’héroïsme. Avec son aura hors du commun.

L’auteur

Homme de presse, Christian Dureau a été, dans les années 70, rédacteur en chef de magazines pour jeunes avant de s’orienter vers le cinéma. Critique, auteur de scénarios et de romans, on lui doit le premier Dictionnaire Mondial des Comédiens, publié en 1980 et réédité à plusieurs reprises depuis. Il est aussi l’auteur de nombreuses biographies de vedettes, de John Wayne à Paul Newman, en passant par Romy Schneider, Edith Piaf, Clint Eastwood ou Claude François. A ce jour, près de soixante livres portent sa signature.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 253
  • Date de parution : septembre 2005
  • Editeur : Dualpha
  • Collection : Patrimoine Du Cinema
  • Format : 21 cm x 15 cm

John Wayne (Christian Dureau)

Le livre

Pour beaucoup, John Wayne représente à lui seul le cinéma américain. Il symbolise aussi la grandeur d’âme, la droiture, l’honneur de son pays.

Pourtant, à travers l’acteur et ses nobles sentiments, au-delà de son idéologie politique et de ses engagements, existe aussi l’homme avec ses combats, ses amours tumultueuses, ses passions et ses drames.

Mythe parmi les mythes, John Wayne est toujours considéré comme acteur numéro 1 du cinéma américain, plus de trente ans après sa disparition.

Aux yeux de tous ceux qui aiment le cinéma et admirent ses comédiens, il demeure à jamais «le dernier des géants» de l’âge d’or américain.

L’auteur

Homme de presse, Christian Dureau a été, dans les années 70, rédacteur en chef de magazines pour jeunes avant de s’orienter vers le cinéma. Critique, auteur de scénarios et de romans, on lui doit le premier Dictionnaire Mondial des Comédiens, publié en 1980 et réédité à plusieurs reprises depuis. Il est aussi l’auteur de nombreuses biographies de vedettes, de John Wayne à Paul Newman, en passant par Romy Schneider, Edith Piaf, Clint Eastwood ou Claude François. A ce jour, près de soixante livres portent sa signature.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 141
  • Date de parution : avril 2010
  • Editeur : Capentier Eds
  • Collection : Stars De L’ecran
  • Format : 24 cm x 17 cm

John Wayne (Anton Giulio Mancino)

Le livre

« Regarde, John Wayne est mort ! La nation est en deuil. Comment peut mourir John Wayne ? Les Indiens doivent lui avoir tiré dessus ! » Michael Madsen, Al Pacino dans Donnie Brasco, 1997.

« Amis texans, fils de l’État de l’étoile solitaire, rendons hommage à ceux qui ont fait du Texas l’État le plus grand et le plus batailleur : à la mémoire du vaillant Sam Houston, du glorieux David Crockett, à John Wayne ! » Elvis Presley dans Viva Las Vegas, 1964.

L’auteur

Anton Giulio Mancino (Bari, 1968), maître de conférences en cinéma à l’Université de Macerata, essayiste et critique cinématographique, il collabore avec des revues spécialisées (« Bianco e Nero », « Cinecritica », « Cineforum », « Fata Morgana ») et avec le quotidien « La Gazzetta del Mezzogiorno ». Il a publié des ouvrages sur Martin Scorsese et Jonathan Demme (Angeli selvaggi, 1995, préface de Roger Corman), Francesco Rossi, Jerry Lewis, Sergio Rubini, Richard Lester, Giancarlo Giannini et particulièrement sur des films italiens qui retracent des enquêtes et procès concernant le monde politique.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 186
  • Date de parution : septembre 1998
  • Editeur : Gremese
  • Format : 26 cm x 25 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Cinéma.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur George Clooney

Les meilleurs livres sur George Clooney

Les meilleurs livres sur le cinématographe

Les meilleurs livres sur le cinématographe

Les meilleurs livres sur Alfred Hitchcock

Les meilleurs livres sur Alfred Hitchcock

Les meilleurs livres sur le cinéma muet

Les meilleurs livres sur le cinéma muet

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot