Les meilleurs livres sur le jazz

Les meilleurs livres sur le jazz

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur le jazz.


Le jazz dans tous ses états (Franck Bergerot)

Le livre

Des premiers work songs au métissage multiethniques, des gospels aux expériences électroniques, du blues aux rapprochements avec le hip-hop, le Jazz dans tous ses états aborde, en suivant la chronologie, les grandes phases de l’histoire du jazz : spirituals, gospel, ragtime, jazz hot, swing, bop, cool, hard bop, free, fusion, etc.

Il révèle combien l’évolution du jazz a été conditionnée par la place faite aux Noirs dans la société américaine, infléchie par le poids de l’histoire, par le voisinage d’autres musiques, par l’apparition de nouvelles techniques d’enregistrements et de nouveaux instruments…

F. Bergerot présente les grandes figures qui ont contribué à son histoire : d’Armstrong à Coleman, Wynton Marsalis et Louis Sclavis, en passant par Duke Ellington, Thelonious Monk, John Coltrane ou Miles Davis. Il explique, dans un langage simple, parfois à l’aide de schémas, le vocabulaire du jazz et son évolution et invite à l’écouter en proposant une importante discographie.

L’auteur

Franck Bergerot, rédacteur en chef du journal Jazz Magazine-Jazzman, est l’auteur de Miles Davis, introduction à l’écoute du jazz moderne (Le Seuil) et, en collaboration avec Arnaud Merlin, de l’Épopée du jazz (Gallimard). Il a enseigné l’histoire du jazz aux étudiants en musique de la Bill Evans Piano Academy et du CIM. Ancien discothécaire, il participe régulièrement à l’initiation au jazz et à la formation continue des personnels des médiathèques.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 288
  • Date de parution : 04/07/2018
  • Editeur : Larousse
  • Collection : Comprendre et Reconnaitre
  • Format : 25 cm x 14 cm

Jazz sous les pommiers (Collectif d’auteurs)

Le livre

Des mots pour définir le jazz, oui mais … sous les pommiers ! En deux fois vingt ans, il y a de quoi fabriquer des souvenirs ! Écrit sous la plume d’un collectif d’auteurs, Jazz sous les pommiers, l’abécédaire illustré fête les quarante ans d’un festival dont le récit touchera autant les amateurs éclairés que les novices.

L’orchestration des mots, des illustrations, des photos – inédites pour la plupart – la place accordée au jazz, aux musiques cousines, aux résidences, aux spectacles de rue, aux artistes, aux techniciens, aux bénévoles, au public, aux gens d’ici … rythment, sur 200 pages, l’écriture d’une histoire singulière : celle d’une folle semaine qui transforme la ville de Coutances, dès l’arrivée du printemps, en planète musicale.

Plus de 120 photos et illustrations ne pouvant être situées qu’ici, à Coutances, et nulle part ailleurs. Près d’une douzaine d’auteurs photographes et un illustrateur, Jörg Mailliet, dont on ne peut qu’admirer la capacité à saisir l’instant. Jazz sous les pommiers, l’abécédaire illustré, raconté par ceux qui ont fabriqué, inventé le festival, délivre un récit humaniste, populaire … en un mot, amoureux !

L’auteur

Ce livre a été écrit par un collectif d’auteurs.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 200
  • Date de parution : 03/05/2021
  • Editeur : Big Red One

Le jazz des origines à nos jours (Collectif d’auteurs)

Le livre

Cet ouvrage propose une vision à la fois concise et la plus large possible de l’histoire du jazz et de ses principaux représentants. Les auteurs ont choisi d’écarter leurs affinités esthétiques ou préférences personnelles pour se concentrer, à chaque période, sur la musique ayant le plus marqué les musiciens et le public.

L’originalité de cette histoire du jazz tient à l’abondance des exemples musicaux, lesquels restent néanmoins accessibles à tout un chacun grâce à la présentation et aux explications fournies. Le résultat offre au lecteur un équilibre rarement atteint, dans les histoires du jazz existantes, entre l’étude des mouvements musicaux et de leur contexte, et celle des musiciens clés tels que Louis Armstrong, Duke Ellington, Count Basie, Charlie Parker, Miles Davis, John Coltrane, Omette Coleman ou encore Bill Evans.

L’édition française, réalisée en étroite collaboration avec les auteurs, est augmentée d’une mise à jour due à Michael Ullman, permettant de mieux cerner les problématiques les plus contemporaines.

Parmi les nombreuses annexes figurent bibliographie, discographie, glossaire et index.

Les auteurs

Lewis Porter – Universitaire, pédagogue et pianiste de jazz, Lewis Porter enseigne à fa Rutgers University de Newark où il a fondé un programme spécifique en histoire et recherche sur le jazz. Parmi ses très nombreuses publications figurent un ouvrage sur Lester Young ainsi que l’étude de référence sur John Coltrane, dont la version française est parue en 2007 dans la présente collection (John Coltrane : sa vie, sa musique, traduction Vincent Cotro).

Michael Ullman – Écrivain, critique musical et enseignant. Diplômé des universités de Chicago et du Michigan. Il est notamment l’auteur de Jazz Lives : Portraits in Words and Pictures (New Republic Edition) ainsi que de très nombreux articles, chroniques et notices. Spécialiste de littérature anglaise, Michael Ullman a également enseigné à la Tufts University.

Ed Hazell – A notamment écrit dans le Boston Phoenix, Jazziz, et d’autres magazines. Il est l’auteur de Berklee: The First 50 Years (Berklee Press Publications).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 480
  • Date de parution : Mai 2009
  • Editeur : Outre Mesure
  • Collection : Contre Point
  • Format : 22 cm x 18 cm

Le Jazz et les gangsters (Ronald L. Morris)

Le livre

Que seraient devenus Duke Ellington, Louis Armstrong, Earl Hines ou King Oliver sans les gangsters qui les employaient ? Ces mobsters et ces racketeers, souvent juifs ou siciliens, n’étaient pas aveuglés par les préjugés racistes qui empêchaient l’establishment blanc d’apprécier et de soutenir les musiciens noirs.

Dans les clubs qui proliférèrent pendant la Prohibition, ils assurèrent la sécurité de l’emploi nécessaire à la constitution d’orchestres stables et à la maturation d’un style. Et ce sont les politiciens conservateurs qui, en faisant de la Mafia leur bouc émissaire, ont mis fin à l’âge d’or du jazz.

À l’appui de cette thèse étonnante, Le Jazz et les gangsters propose une enquête et une documentation exceptionnelles, une peinture réaliste de la vie des premiers musiciens de jazz et du milieu de la pègre à la Nouvelle-Orléans, à Chicago, New York et Kansas City.

Ronald L. Morris lève ainsi le voile sur un pan méconnu de l’histoire de la culture populaire. Les gangsters, conclut-il, se sont comportés avec les jazzmen comme les grands mécènes de la Renaissance : « Il n’y eut peut-être jamais, dans toute l’histoire de l’art, d’association plus -heureuse ».

L’auteur

Ronald L. Morris, a enseigné l’histoire sociale dans des universités anglaises et américaines, écrit sur le roman noir américain et pratiqué le jazz.

Préface et traduction de l’américain par Jacques B. Hess.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 320
  • Date de parution : 13/10/2016
  • Editeur : Le Passage Eds
  • Collection : Echos
  • Format : 18 cm x 12 cm

Résumé en vidéo


Coffret 100 ans de jazz Le Monde (Philippe Margotin)

Le livre

Ce magnifique coffret réunit un livre présentant la vie et l’œuvre des plus grands noms du jazz, et 2 CDs compilant leurs meilleurs morceaux.

Posons un disque de King Oliver ou de Louis Armstrong sur la platine et fermons les yeux …

L’imagination et la magie font le reste. Nous voici transportés bien des années en arrière… dans les rues de la Nouvelle-Orléans au début du siècle. C’est là qu’est né le jazz, de la rencontre du blues et du ragtime, des marches des Street Bands et des rythmes syncopés, des orchestres des honky tonks, des cultures noire, européenne et créole … c’est là, dans un esprit de fêtes permanentes, qu’ont été consacrés les premiers rois du jazz.

Ce livre rend hommage aux plus grands musiciens de jazz, qu’ils aient été les premiers maîtres du genre comme Louis Armstrong ou Johnny Dodds, qu’ils aient appartenus à l’école swing comme Count Basie ou Benny Goodman, au jazz moderne comme Stan Getz ou Sonny Rollins ou au free jazz comme Archie Shepp ou Roland Kirk.

Les plus grandes divas telles Ella Fitzgerald, Billy Holiday ou Sarah Vaughan sont également présentées par Philippe Margotin, grand amoureux de ce style musical et de toutes ces idoles. 

100 ans de jazz est un formidable voyage au cœur de l’histoire de la jeune et dynamique Amérique sans oublier les quelques européens qui ont su s’imposer. En un siècle d’existence, le jazz n’a cessé d’évoluer et, surtout, de conquérir les cœurs et les esprits. C’est l’histoire d’une musique devenue universelle à travers les hommes et les femmes qui l’ont incarnée.

L’auteur

Romancier, chroniqueur, directeur de collections, Philippe Margotin est aussi l’auteur de nombreux ouvrages sur des artistes comme Ray Charles, Police, The Who, Radiohead, Muse, Amy Winehouse, U2, les Rolling Stones, Pink Floyd, John Lennon, Elvis Presley, Eric Clapton … Il est le coauteur des best-sellers Les Beatles la totaleBob Dylan la totale, ou Led Zeppelin la totale parus dans plusieurs langues ; et l’auteur, aux éditions Atlas 100 ans de Jazz (2018), 100 ans de blues et de soul (2016). Aux éditions Glénat, il a notamment traduit le livre Bowie par Duffy (2015), écrit Icônes Pop-Rock (2017) et Miles Davis Les sessions photographiques de Jean-Pierre Leloir (2018), monographie exceptionnelle retraçant la vie et l’œuvre du trompettiste de génie.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 424
  • Date de parution : 25/10/2017
  • Editeur : Atlas
  • Format : 32 cm x 39 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Musique.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Wolfgang Amadeus Mozart

Les meilleurs livres sur Wolfgang Amadeus Mozart

Les meilleurs livres sur ABBA

Les meilleurs livres sur ABBA

Les meilleurs livres sur le Rock n’Roll

Les meilleurs livres sur le Rock n’Roll

Les meilleurs livres sur Britney Spears

Les meilleurs livres sur Britney Spears

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot