Les meilleurs livres sur Ella Fitzgerald

Les meilleurs livres sur Ella Fitzgerald

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur Ella Fitzgerald.


Ella Fitzgerald – Il était une voix en Amérique (Steven Jezo-Vannier)

Le livre

Il était une voix, la voix exceptionnelle d’une jeune femme, noire et pauvre, née dans le sud des États-Unis en 1917. Ella Fitzgerald sacrifie sa vie au public et à la musique, jusqu’à se fondre en elle. Ses scats endiablés, ses interprétations lumineuses et son art de l’improvisation le prouvent : elle fait corps avec le rythme, transcende les mélodies et sublime chaque parole.

Sa musique ne connaît aucune frontière, de style, de classe ou de couleur : le swing des big bands, le be-bop des clubs embrumés, les comédies musicales de Broadway et les ballades de Tin Pan AIley. Ella chante en égale avec Louis Armstrong, Frank Sinatra, Count Basie et tous les plus grands, donne leurs lettres de noblesse aux meilleurs compositeurs américains ; la First Lady of swing interprète l’opéra de Gershwin, le jazz de Duke Ellington, la bossa-nova de Jobim et même la pop des Beatles.

Dans une Amérique dévorée par le racisme, la voix d’Ella combat toute forme de ségrégation. Avec l’aide de son manager Norman Granz, cette artiste respectée dans le monde entier fait entrer les artistes noirs dans les lieux qui leur sont interdits, contribuant à conquérir la dignité qui leur est due.

L’auteur

Steven Jezo-Vannier, né en 1984, est un spécialiste de la contre-culture et de l’univers rock. Il a publié plus d’une dizaine de livres aux éditions Le mot et le reste, parmi lesquels des essais (Respect, le rock au féminin) et des biographies (Frank Sinatra, The Byrds, etc.).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 372
  • Date de parution : 06/05/2021
  • Editeur : Le Mot Et Le Reste
  • Collection : Musiques
  • Format : 21 cm x 14 cm

Ella Fitzgerald, Les sessions photographiques de Jean-Pierre Leloir (Jean-Pierre Leloir (Photographie) et Jean-Michel Boissier)

Le livre

Les années françaises de Lady Swing à travers l’objectif de Jean-Pierre Leloir.

Lorsque Ella Fitzgerald arrive en Europe dans les années 1950 et se produit sur les plus grandes scènes avec le trompettiste Louis Armstrong, puis avec le grand orchestre de Dizzy Gillepsie, elle est déjà connue pour son immense talent vocal et rythmique.

Lors de ses premiers concerts en France, elle remarque rapidement un photographe pourtant discret, et souvent accompagné d’une femme qui lui porte son équipement : M. et Mme Leloir travaillent en étroite collaboration. Près de la scène, dans les coulisses ou les couloirs des aéroports, sur les principaux festivals français, Jean-Pierre Leloir a trouvé dans le personnage de Ella Fitzgerald une icône photographique.

Leur complicité et le respect mutuel de ces deux artistes se retrouvent aujourd’hui dans cet ouvrage qui retrace quarante ans de carrière en France à travers plus de 250 photographies souvent inédites, d’extraits de carnets et d’agenda. Des grandes scènes parisiennes aux festivals plus pointus, des soirées mondaines aux moments de complicités artistiques entre Ella et ses musiciens, Jean-Pierre Leloir a toujours cherché à montrer la beauté et la pureté de l’instant, le moment où l’artiste enchante le public de sa voix divine.

Les auteurs

Jean-Michel Boissier, commissaire d’expositions scientifiques et techniques (Cité des sciences et de l’industrie), éditeur (Atlas, RSF), traducteur littéraire (Opta, Arléa), rédacteur en chef de magazines économiques et culturels (France 5, Arte), écrivain journaliste (Reliefs), administrateur de l’association Reporters sans frontières et cofondateur de l’hebdomadaire Courrier international, est fervent de jazz, de rock, de pop et de baroque.

Jean-Pierre Leloir, passionné de musique, dès ses débuts dans l’après-guerre, curieux de tout, photographe en promenade, porte sur ce qui l’entoure un regard multiple. Il saisit le mouvement, la lumière, les sons, la vie. Il organise très tôt sa photothèque et constitue ainsi, dès 1951, des archives d’une grande richesse thématique : théâtre et concerts de musique classique, de jazz ou de variété, séances d’enregistrement et répétitions mais aussi décoration intérieure et architecture, sans compter les moissons d’images de cet infatigable voyageur autour du monde (Argentine, Brésil, Chili, États-Unis et l’Europe). Ses rencontres avec de nombreux artistes remarquables du xxe siècle, d’Edith Piaf à Charles Trenet, de Billie Holiday à Wynton Marsalis, de Johnny Hallyday à Alain Bashung, immortalisés sur pellicule, balisent le parcours d’un témoin généreux de ses souvenirs.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 192
  • Date de parution : 13/11/2019
  • Editeur : Glénat
  • Collection : Musique, Art, Culture
  • Format : 33 cm x 27 cm

Ella fitzgerald (Alain Lacombe)

Le livre

Star planétaire, Ella Fitzgerald est restée, jusqu’à sa disparition en 1996, une figure emblématique autant du monde du jazz que de la musique populaire et de variétés.

Alain Lacombe montre à quel point elle est aussi le produit – et le reflet – d’une certaine société américaine qui, hantée par le fantôme de Billie Holiday-, trouvera dans le mythe d’Ella, monument rendu lisse à force de perfection et de respectabilité, le moyen d’épouser la norme.

Née en 1918, Ella a vécu son enfance et sa jeunesse à Harlem, où elle débute à 16 ans avant de rencontrer très rapidement le succès dans l’orchestre de Chick Webb. Sa force réside incontestablement dans sa capacité à gérer tous les genres : Ella chante dans les grandes formations, mais sait aussi dialoguer avec une simple rythmique ou mettre punch et swing dans l’interprétation des standards des rois de Broadway (Gershwin, Cole Porter, Harold Harlen …).

Alors qu’Ella multiplie les tournées et les enregistrements, les plus grands viennent partager cette boulimie créatrice : Louis Armstrong, Duke Ellington, Ray Brown (qui deviendra son mari), Oscar Peterson, Count Basie, John Lewis, Tommy Flanagan, Joe Pass… Avec cette biographie haute en couleurs, Alain Lacombe retrace la carrière de cette grande dame du jazz, que Duke Ellington considérait comme une « personnalité hors-catégorie ».

L’auteur

Alain Lacombe est l’auteur d’un essai sur le roman noir américain (1975), d’un roman, « Les pions de lune » (Orban, 1975), et d’une série d’essais consacrés aux musiques du monde du spectacle. Il a également collaboré à l’écriture de « L’Année du cinéma » avec Danièle Heymann et Pierre Murat.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 208
  • Date de parution : septembre 1996
  • Editeur : Parentheses Eds
  • Collection : Mood Indigo
  • Format : 20 cm x 12 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Musique.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Wolfgang Amadeus Mozart

Les meilleurs livres sur Wolfgang Amadeus Mozart

Les meilleurs livres sur ABBA

Les meilleurs livres sur ABBA

Les meilleurs livres sur le Rock n’Roll

Les meilleurs livres sur le Rock n’Roll

Les meilleurs livres sur Britney Spears

Les meilleurs livres sur Britney Spears

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot