Les meilleurs livres sur la bataille de Waterloo

Les meilleurs livres sur la bataille de Waterloo

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la bataille de Waterloo.


Waterloo : L’histoire vraie de la bataille (Bernard Coppens)

Le livre

Le livre qui explique clairement ce qui se passa à Waterloo et pourquoi Napoléon fut battu. Que s’est-il réellement passé à Waterloo ? Est-ce Wellington qui a gagné, Napoléon qui a provoqué lui-même sa perte ou encore les officiers français qui ont échoué ? Quels furent les réels artisans de la victoire ?

Napoléon a rédigé trois récits de la bataille. Mais tous les stratèges et historiens oublient les deux premiers et se basent sur le dernier, celui de Sainte-Hélène, rédigé à loisir par Napoléon après avoir pris connaissance dans les livres anglais de la position de ses adversaires. Il a ainsi pu arranger la bataille en la racontant comme il aurait dû la mener, en faisant peser la responsabilité sur le destin et sur les maréchaux Ney et Grouchy.

Ce livre apporte enfin la clé du mystère et les raisons qui ont fait que le Napoléon de Waterloo, vieilli et malade, a perdu. Enfin, on découvre les fautes majeures que celui qui, jusque-là, avait été un des plus grands chefs de guerre, a commises et qu’il a voulu cacher à tout prix. Et jusqu’à aujourd’hui, il y était magistralement parvenu …

L’auteur

Bernard Coppens est passionné d’Histoire, et particulièrement de la bataille de Waterloo. Il a déjà écrit de nombreux livres à ce sujet.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 247
  • Date de parution : 26/03/2015
  • Editeur : Pixl
  • Format : 17 cm x 11 cm

La bataille de Waterloo (Jean-Claude Damamme)

Le livre

18 juin 1815. Napoléon et Wellington sont enfin face à face. Avec eux, 140 000 hommes. Pour la première fois, l’auteur nous fait le récit de Waterloo, heure par heure, dessinant une fresque complète et réaliste d’un immense drame humain.

Comme pour Les Soldats de la Grande Armée, l’auteur raconte la bataille, ses prémices et ses lendemains, à partir de témoignages de combattants français et anglais, gradés et subalternes, mais aussi de femmes, de médecins et d’habitants.

A travers leurs récits, l’auteur nous entraîne dans les pas de Napoléon, de son départ de l’Elysée à son embarquement pour Sainte-Hélène. A Gand, nous partageons les angoisses des royalistes émigrés avec Louis XVIII. Le 16 juin à l’aube, en compagnie du duc de Wellington et de ses officiers, nous quittons le bal des Alliés à Bruxelles pour aller combattre aux Quatre-Bras ; à Ligny, nous assistons à la dernière et sanglante victoire de l’armée impériale sur les Prussiens.

Puis nous plongeons au cœur même des combats de la fatale journée du 18 : nous sommes dans les carrés anglais hérissés de baïonnettes ; nous chargeons avec les cuirassiers et les grenadiers à cheval, avec les lanciers, et, sous la mitraille et les boulets, nous suivons les vétérans de la Vieille Garde dans leur attaque désespérée contre Mont-Saint-Jean. Puis survient la fuite éperdue, sous les sabres des Prussiens déchaînés. Le lendemain, gisent sur le champ de bataille 50 000 morts et blessés.

Cet ouvrage nous fait comprendre que la perte de la bataille fut la conséquence de trahisons et d’une succession d’incroyables défaillances humaines, et que, jusqu’à la fin, son issue fut incertaine : de l’aveu même de l’entourage de Wellington, à six heures du soir, les Anglais allaient céder sous les assauts furieux des troupes françaises : le déferlement soudain des troupes prussiennes du maréchal Blücher les sauva d’une défaite probable, scella définitivement le sort de Napoléon, et redonna provisoirement à l’Europe son visage du passé.

L’auteur

Jean-Claude Damamme, écrivain et historien, ancien journaliste à Paris Match et ancien rédacteur en chef de revues professionnelles, est l’auteur d’une excellente biographie de Lannes, maréchal d’empire, chez Payot, de La Bataille de Waterloo chez Perrin, d’une importante contribution à l’ouvrage collectif : Les Années-Mémoires 1919-1929 (Larousse-Notre Temps-Bayard Presse) et, chez Perrin : Les soldats de la Grande Armée. Il est par ailleurs le représentant pour la France de la Société Napoléonienne Internationale de Montréal.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 416
  • Date de parution : mai 2003
  • Editeur : Perrin
  • Collection : Tempus
  • Format : 17 cm x 10 cm

Et si Napoléon avait triomphé à Waterloo ? – L’histoire de France revue et corrigée (Luc Mary et Philippe Valode)

Le livre

Notre Histoire n’est pas toujours cohérente et ses événements majeurs sont parfois inattendus. Bien des batailles auraient dû connaître une issue différente, bien des faits n’auraient jamais dû voir le jour ! …

Ce livre regroupe 40 uchronies qui nous offrent un nouveau regard sur l’Histoire de France et rebattent les cartes du passé avec une intensité déconcertante.

Oui ! Selon toute logique, Vercingétorix aurait dû être le grand vainqueur d’Alésia ; Jeanne d’Arc n’aurait jamais dû finir brûlée vive ; Napoléon aurait dû massacrer les Anglais à Waterloo ; les Allemands ne devaient pas parvenir à entrer dans Paris en 1914 et Hitler devait encore moins envahir l’Europe ! Et si…, et si…, et si tout s’était passé différemment ?

Les auteurs

Luc Mary est l’auteur de 44 livres et de plus d’une centaine d’articles. Pendant sept ans, entre 2005 et 2012, il rédige régulièrement des textes pour la revue Actualité de l’histoire, et notamment une rubrique mensuelle consacrée aux uchronies.

Philippe Valode est l’auteur de nombreux ouvrages à succès, parmi lesquels : Les procès des Templiers (de Vecchi, 2006), Les grands traîtres de l’histoire (First) Mensonges et contrevérités de l’Histoire de France (De Vecchi, 2005), Grands procès et grandes affaires (De Vecchi, 2006), et Les Énigmes de la Ve République (First, 2007). Il est également le directeur de la revue Actualités de l’Histoire. Enfin, comme directeur des éditions Trajectoire, c’est un très bon connaisseur de l’ésotérisme et des sociétés secrètes.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 502
  • Date de parution : 24/01/2013
  • Editeur : L’opportun Eds De
  • Collection : Opportun Poche
  • Format : 18 cm x 10 cm

Waterloo ou la marche a l’abîme (Jean-Luc Ancely)

Le livre

Juin 1815, Waterloo, Belgique. L’armée française de Napoléon fait face à l’Europe coalisée, emmenée par le duc de Wellington et le maréchal prussien Blücher.

La défaite de la France met fin à une période révolutionnaire qui a agité le continent pendant vingt-cinq ans et précipite le monde dans le XIXe siècle.

L’auteur décrypte les raisons et les conséquences de cet événement fondateur.

L’auteur

Jean Luc Ancely, est Français et réside en Belgique ; ancien élève de Saumur ; il a fait carrière dans 1 ‘Arme blindée Cavalerie. L’auteur est également l’auteur d’ouvrages littéraires, essais et tragédies. Il tente ici une critique pour expliquer et comprendre.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 333
  • Date de parution : juin 2015
  • Editeur : Parole Et Silence Eds
  • Collection : Le cri
  • Format : 24 cm x 15 cm

Waterloo – 1815 (Thierry Lentz)

Le livre

Une des batailles les plus célèbres de l’histoire du monde, aussitôt saisie par la légende, rendue ici à sa vérité.

Le 18 juin 1815, à Waterloo, Napoléon livra sa dernière bataille qui, après beaucoup de sang, a tant fait couler d’encre qu’elle ne paraît toujours pas finie.

Pour la rendre à sa vérité, Thierry Lentz a choisi, par le texte, l’image et la cartographie, d’en revenir et de s’en tenir aux faits, afin de comprendre une journée tragique dont les enjeux ne se limitèrent pas aux dix heures que dura ce combat terriblement meurtrier.

En partant en campagne le 14 juin, l’empereur avait décidé de frapper un coup de tonnerre sur la scène intérieure et extérieure afin de refonder son pouvoir au retour de l’île d’Elbe et amener les alliés à négocier dans des conditions favorables. En dépit d’une préparation incroyablement difficile, il fut à deux doigts de réussir.

Restituant le détail des différentes phases de la tragédie à partir des meilleures sources françaises et étrangères, l’auteur montre aussi l’inanité de questions marginales sur les défauts de Soult, le comportement de Ney ou la faute de Grouchy. Ainsi est mis en valeur le poids de l’événement et de ses acteurs dans le cours de l’histoire.

L’auteur

Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon, est un spécialiste unanimement reconnu du Premier empire. Son premier ouvrage était une biographie de Roederer. Son dernier « Bonaparte n’est plus ! » vient de paraître chez Perrin.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 250
  • Date de parution : 15/01/2015
  • Editeur : Perrin
  • Format : 22 cm x 17 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Histoire.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot