Les meilleurs livres sur la guerre d’Algérie

Les meilleurs livres sur la guerre d’Algérie

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la guerre d’Algérie.


Guerre d’Algérie : les mots pour la dire (Catherine Brun)

Le livre

C’est un lieu commun que les relais médiatiques et les commentateurs pressés manient encore avec gourmandise : la guerre dite d’Algérie aurait été une « guerre sans nom ».

Dès l’origine, ce conflit a mobilisé des termes très divers visant à masquer la guerre derrière une prétendue « affaire intérieure » : dire ou écrire « événements », « pacification », « maintien de l’ordre », « opérations de police « , ce n’est pas la même chose que de dire ou écrire « révolution », « guerre d’indépendance », « guerre de libération ».

Pour chacune de ces options verbales, quels locuteurs, quand, où, pourquoi ? Quelle valeur d’usage ? Les textes rassemblés ici émanent d’universitaires, d’intellectuels, d’artistes : Étienne Balibar, Mathieu Belezi, Slimane Benaïssa, Messaoud Benyoucef, Catherine Brun, Jean Daniel, Daho Djerbal, Fatima Gallaire, Jeanyves Guérin, Jacques Guilhaumou, Pierre Guyotat, Julien Hage, Daniel Lançon, Francine Mazière, Gilbert Meynier, Edgar Morin, Bernard Noël, Nathalie Quintane, Régine Robin, Todd Shepard, Pierre Vermeren.

Ils s’attachent à penser la charge souvent brutale, toujours vive, de termes dévoyés, de silences subis, d’abus de langage. Ils manifestent la diversité et la concurrence de désignations irréductibles et irréconciliables. Ils dénoncent les unanimismes de façade. Ils récusent les réductions et les simplifications consensuelles. Ils lient cette histoire et notre présent.

L’auteur

Catherine Brun est Maître de Conférences à l’Institut de Littérature française de l’Université Paris III et membre de l’équipe « Ecritures de la modernité, Littérature et Sciences humaines ». Ses travaux portent principalement sur les rapports de la littérature et du politique, l’écriture de la guerre d’Algérie dans la littérature française et francophone, et le théâtre de la deuxième moitié du vingtième siècle.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 328
  • Date de parution : 02/10/2014
  • Editeur : C.n.r.s Eds
  • Collection : Histoire
  • Format : 23 cm x 15 cm

Histoire dessinée de la guerre d’Algérie (Benjamin Stora & Sébastien Vassant)

Le livre

La guerre d’Algérie fut le grand épisode traumatique de l’histoire de la France des Trente Glorieuses et les blessures ouvertes alors ne sont pas encore refermées, comme en témoignent les polémiques mémorielles récurrentes qu’elle continue de soulever.

En 250 pages, Benjamin Stora et Sébastien Vassant retracent en textes et en images les moments-clés de cette guerre longtemps restée « sans nom , avec ses épisodes majeurs et ses acteurs principaux, français comme algériens.

A partir d’archives, de portraits et de témoignages, Benjamin Stora et Sébastien Vassant donnent à voir et à comprendre la guerre d’Algérie comme on ne l’a jamais fait. La bande dessinée restitue cette histoire dans toutes ses dimensions tout en intégrant les acquis de la recherche historique la plus récente, et en faisant place à la diversité des mémoires.

Les auteurs

Né à Constantine en Algérie, Benjamin Stora est professeur à l’université Paris 13 et à l’INALCO, Président du Musée national de l’histoire de l’immigration. Il est l’historien de référence sur la question de la guerre d’Algérie, auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels La guerre d’Algérie expliquée à tous (Seuil, 2016).

Né en 1980, Sébastien Vassant est dessinateur et scénariste de bande dessinée. Il a notamment publié Frères d’Ombre (Futuropolis, 2013), Juger Pétain (Glénat, 2015) et Politique qualité (Futuropolis, 2016).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 192
  • Date de parution : 06/10/2016
  • Editeur : Seuil
  • Collection : B.d.
  • Format : 26 cm x 19 cm

Résumé en vidéo


Les vérités cachées de la guerre d’Algérie (Jean Sévillia)

Le livre

La guerre d’Algérie, par-delà le bien et le mal.

Plus d’un demi-siècle après l’indépendance de l’Algérie, est-il possible de raconter sans manichéisme et sans œillères la guerre au terme de laquelle un territoire ayant vécu cent trente ans sous le drapeau français est devenu un État souverain ?

De la Toussaint sanglante à la fusillade de la rue d’Isly en passant par la manifestation du 17 octobre 1961, Jean Sévillia relit tous les grands épisodes de cette guerre intestine. Il compare les chiffres, démasque la propagande, replace la cruauté du conflit dans celle de l’époque.

Car ce livre raconte cette histoire telle qu’elle fut : celle d’une déchirure dramatique où aucun camp n’a eu le monopole de l’innocence ou de la culpabilité, et où Français et Algériens ont tous perdu quelque chose, même s’ils l’ignorent ou le nient.

L’auteur

Journaliste, essayiste et historien, auteur de nombreux ouvrages qui ont été des succès de librairie (Zita impératrice courage, Le Terrorisme intellectuel, Historiquement correct, Historiquement incorrect, Histoire passionnée de la France), Jean Sévillia est chroniqueur au Figaro Magazine et membre du conseil scientifique du Figaro Histoire.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 464
  • Date de parution : 18/03/2021
  • Editeur : Perrin
  • Collection : Tempus
  • Format : 17 cm x 11 cm

Guerre d’Algérie – Le silence des appelés (Claude Juin)

Le livre

Ils furent appelés pour aller « pacifier » l’Algérie et rétablir l’ordre. Or très vite, sur place, les combattants français « vécurent » une guerre avec ses victimes, dans le quasi silence de la métropole. Les dirigeants, pendant plus de trente ans, ont dénié la réalité.

Après les combats, les appelés gardent un profond ressentiment ? : avoir été trompés et avoir gâché une partie de leur jeunesse ! Le mensonge d’État laisse de profondes traces collectives et individuelles.

Aujourd’hui encore, le sujet est tabou. Les appelés se sentent isolés, privés et pour beaucoup incompris. Cet ouvrage veut participer à rompre le silence. Par des extraits des carnets rédigés par l’auteur pendant son service militaire mais aussi par les témoignages d’anciens appelés.

Écrire et témoigner pour se débarrasser de la peur et de l’ambiance d’un monde de violences faite de tués, de blessés et d’exactions multiples.

L’auteur

Claude Juin est né en 1935 à Vendôme (41). Il passe sa jeunesse à Malakoff. Il grandit avec les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Sa carrière professionnelle débute en mairie. Il part au service militaire en 1955, il combat pendant la guerre d’Algérie. Il est libéré en janvier 1958. Il publie son premier ouvrage en 1960 : Le Gâchis. Il milite pour la paix en Algérie dans des mouvements de jeunesse.

Il reprend ses études en faculté de droit Panthéon-Sorbonne puis au Conservatoire des Arts et Métiers. En novembre 1984, il est nommé directeur régional de la formation professionnelle région Poitou-Charentes à Poitiers. Puis en 1993, chargé de mission au ministère du travail. Il termine sa carrière professionnelle comme professeur associé d’université de Poitiers. Il est maire honoraire de Bessines et ancien conseiller général des Deux-Sèvres. Dès son départ à la retraite en 1995 il se remit à écrire.

Il est actuellement militant et responsable dans des associations de défense des droits de l’homme, des migrants et du peuple palestinien. En mars 2011, il obtient un doctorat de sociologie, à l’EHESS. Il est Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier du Mérite national, Officier des Palmes Académiques et a reçu la Médaille de reconnaissance du service pénitentiaire.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 349
  • Date de parution : 09/03/2021
  • Editeur : Nouvelles Sources
  • Format : 21 cm x 14 cm

La Guerre d’Algérie (Pierre Montagnon)

Le livre

Par son ampleur et son énorme documentation, La Guerre d’Algérie de Pierre Montagnon est l’un des plus authentiques témoignages historiques jamais écrits sur un conflit dont les traces subsisteront longtemps dans la société française, touchée au cœur de ses structures politiques et sociales.

S’adressant aux jeunes générations comme à ceux qui, de près ou de loin, ont vécu ce drame, ce livre répond à toutes leurs questions. Pourquoi cette terre n’a-t-elle pas constitué une nation au milieu du XXe siècle ? Pourquoi l’insurrection a-t-elle éclaté le 1er novembre 1954 ? Pourquoi et comment s’est-elle développée ?

Non seulement Pierre Montagnon relate les faits, mais il remet aussi dans leur juste perspective le pouvoir et les marges d’action dont disposèrent les principaux acteurs et décideurs de l’époque. Il explique ainsi pourquoi un éclairage excessif a été porté sur certains hommes tandis que d’autres, au contraire, sont restés dans l’ombre. La Guerre d’Algérie de Pierre Montagnon s’impose aujourd’hui comme un livre fondamental. Il a été couronné par l’Académie française.

L’auteur

Saint-Cyrien, historien et conférencier, Pierre Montagnon est commandeur de la Légion d’honneur à titre militaire. Lauréat de l’Académie française, il est l’auteur chez Pygmalion de nombreux titres traitant principalement du passé militaire de la France pendant la seconde moitié du XXe siècle.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 456
  • Date de parution : octobre 2004
  • Editeur : Pygmalion
  • Format : 24 cm x 15 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Histoire.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot