Les meilleurs livres sur l’histoire de l’Espagne

Les meilleurs livres sur l’histoire de l’Espagne

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur l’histoire de l’Espagne.


Felipe VI d’Espagne – le roi normal (Chalvidant J)

Le livre

Spécialiste reconnu de l’Espagne contemporaine, Jean Chalvidant s’est fait remarquer par son dictionnaire « L’Espagne, de Franco à Zapatero », ainsi que pour son expertise sur le séparatisme basque avec « ETA l’enquête » et « Secrets d’ETA ».

Ce très attendu « Felipe VI d’Espagne Le Roi Normal » constitue le premier livre consacré en France au nouveau roi, en dévoilant bien des facettes du jeune souverain qui a la charge écrasante de succéder à son père Juan Carlos, contraint d’abdiquer face à une avalanche de scandales.

Lui et son impétueuse et roturière épouse Letizia seront-ils à la hauteur de leur charge face aux défis qui s’annoncent, la sécession de la Catalogne et du Pays basque, la montée irrésistible de Podemos et des revendications républicaines, et le discrédit des partis traditionnels ? Et si la Monarchie espagnole était en danger ?

Un ouvrage incontournable pour comprendre l’Espagne d’hier, d’aujourd’hui et celle de demain.

L’auteur

Jean Chalvidant, docteur en Civilisation espagnole, est le spécialiste de l’Espagne au MCC, département de recherche de l’Université Paris II Panthéon-Assas. Longtemps journaliste, il a couvert pour RMC la fin du franquisme, l’avènement de la démocratie et est considéré par les médias internationaux comme le meilleur connaisseur français de l’Espagne contemporaine.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 220
  • Date de parution : 12/04/2017
  • Editeur : Ma Éditions
  • Collection : Grandes Dynasties Contemporain
  • Format : 24 cm x 16 cm

La guerre d’Espagne et ses lendemains (Bartolomé Bennassar)

Le livre

Il était temps de revisiter la guerre d’Espagne.

Depuis vingt ans, des archives sont devenues accessibles ; des témoins directs de la tragédie ont versé leurs pièces au dossier ; de nombreuses monographies ont renouvelé les aspects régionaux du conflit.

Bartolomé Bennassar, spécialiste reconnu de l’Espagne, livre une synthèse appelée à devenir un classique. Il étudie les divers aspects du conflit depuis la marche vers la guerre à travers les crises de la IIe République jusqu’à l’effondrement de celle-ci, la construction de deux mondes antagonistes, les interventions militaires étrangères et les grandes batailles du conflit.

Il analyse aussi l’immense intérêt suscité dans le monde par la guerre d’Espagne, parce qu’elle a été le champ expérimental d’armes et de tactiques, mais aussi l’affrontement entre tous les totalitarismes du siècle.

A la fois camp d’entraînement pour les communistes d’Europe centrale et orientale, lieu d’expériences utopiques et laboratoire de mensonge politique (désinformation, manipulations, propagandes). Grâce à des recherches personnelles, l’auteur s’intéresse enfin au sort des vaincus pendant les trois années qui ont suivi la fin de la guerre.

Le phénomène des  » camps de concentration « , la reconstruction des forces politiques en exil, voire le rôle des combattants espagnols dans la Résistance et dans les armées françaises sont étudiés, comme la vie quotidienne des exilés, leur rôle dans l’économie française, enfin l' » exil intérieur  » des opposants au franquisme. Entre analyse générale, parcours individuels et force des archives ou des témoignages, ce livre constitue une somme autant qu’un récit passionnant.

L’auteur

Bartolomé Bennassar, né le 8 avril 1929 à Nîmes et mort le 8 novembre 2018 à Toulouse, est un historien et écrivain français de renommée internationale. Il est spécialiste principalement de l’histoire de l’Espagne à l’époque moderne et accessoirement de l’histoire de l’Amérique latine.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 550
  • Date de parution : octobre 2004
  • Editeur : Perrin
  • Collection : Pour l’Histoire
  • Format : 24 cm x 15 cm

La Guerre d’Espagne (Antony Beevor)

Le livre

Plus de soixante-dix ans après le soulèvement militaire contre la République qui marqua le début de la guerre d’Espagne, Antony Beevor réussit un véritable tour de force en nous proposant, sur ce sujet encore brûlant, un livre capital.

La terreur rouge, la terreur blanche, les règlements de comptes dans chaque camp, les interventions étrangères, intéressées (les Soviétiques et les nazis) et désintéressées (les Brigades internationales) sont racontés ici avec rigueur et objectivité, à la lumière, notamment, d’archives soviétiques et allemandes récemment et brièvement rendues accessibles, et qu’a consultées l’auteur à Moscou.

Ce livre fondamental éclaire bien des zones d’ombre d’une guerre particulièrement cruelle qui devait sonner le glas des espérances et montrer le vrai visage des totalitarismes prêts à se déchaîner en Europe.

L’auteur

Antony Beevor est né en 1946. Ancien officier de l’armée britannique, il se consacre depuis plus de vingt ans à l’écriture d’essais sur l’histoire du xxe siècle et plus particulièrement sur la Seconde Guerre mondiale. Il est notamment l’auteur de D-Day et la bataille de NormandieLa Chute de BerlinLa Guerre d’Espagne et Stalingrad. Ses livres se sont vendus à plus de 30 millions d’exemplaires et ont été traduits en plus de 20 langues. 

Infos utiles

  • Nombre de pages : 904
  • Date de parution : novembre 2008
  • Editeur : Lgf
  • Collection : Documents
  • Format : 17 cm x 11 cm

Histoire de l’Espagne (Pierre Vilar)

Le livre

Plusieurs âges d’or marquent l’histoire de l’Espagne : de l’époque romaine à la conquête musulmane, de la reconquête au Siècle d’Or, de l’expansion coloniale à, plus près de nous, après la movida, l’expansion économique des dernières années.

Sans oublier les heures sombres, comme celles de la guerre civile et du franquisme, cet ouvrage, plus de vingt fois réédité, offre une remarquable synthèse de l’histoire d’une terre dont Pablo Neruda disait qu’elle était « au cœur » de tous les hommes de bonne volonté.

L’auteur

Pierre Vilar (1906-2003), historien, était professeur à l’université Paris I. Il a également signé le « Que sais-je ? » n° 2338 sur La guerre d’Espagne, dont il fut un grand témoin et un acteur engagé.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 128
  • Date de parution : 25/10/2017
  • Editeur : Que Sais-Je
  • Collection : Que sais-je ?
  • Format : 17 cm x 11 cm

Histoire de l’Espagne (Philippe Nourry)

Le livre

De la Reconquista à nos jours, l’Espagne offre le visage fascinant et énigmatique d’un pays au destin singulier où de brusques ruptures alternent avec des réveils d’une surprenante vitalité.

Victime de sa légende noire depuis l’Inquisition et la colonisation des Amériques, l’histoire de l’Espagne reste encombrée de nombreux clichés, sur la Seconde République, la guerre civile et le franquisme, qui cachent une réalité complexe : celle d’une nation vivante mais contrariée par les vicissitudes d’un État impuissant à fédérer ses potentialités.

Par le rythme clair et soutenu d’un « récit national », Philippe Nourry restitue une nouvelle histoire d’une Espagne flagellée aujourd’hui par la crise économique, menacée dans son unité, mais ouverte sur l’avenir.

L’auteur

Philippe Nourry, journaliste et écrivain, est notamment l’auteur de biographies de Franco, de Juan Carlos (Tallandier, 2011) et du Roman de Madrid (2008).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 958
  • Date de parution : 07/11/2019
  • Editeur : Tallandier
  • Collection : Texto Semi Poche
  • Format : 18 cm x 12 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Histoire.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot