Les meilleurs livres sur James Cook

Les meilleurs livres sur James Cook

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur James Cook.


Relations de voyage autour du monde (James Cook et Christopher Lloyd)

Le livre

« J’ambitionnais non seulement d’aller plus loin qu’aucun homme n’était encore allé, mais aussi loin qu’il était possible d’aller ».

Les voyages de Cook constituent un saut capital dans la technique et l’esprit même des navigations. Ils marquent le début de la période moderne. Avec Cook, « l’honnête homme », brillant, curieux et entreprenant, comme Bougainville, est dépassé : l’ère des « spécialistes » commence.

Pour la première fois est montée, avec les concours officiels nécessaires, une expédition où l’élément scientifique est soigneusement constitué : on fait appel à de multiples disciplines, la moisson est systématiquement récoltée et rationnellement exploitée au retour.

Surtout, Cook abandonne définitivement le voyage « linéaire » pour une exploration méthodique, systématique. La masse d’informations ainsi recueillie dans tous les domaines, de la géographie à l’anthropologie, est inégalée, et sert encore de référence pour l’histoire des sociétés océaniennes.

L’auteur

James Cook (1728-1779) mena, en onze ans, trois voyages d’exploration autour du monde. C’est au cours du troisième, après une campagne de navigation entre les côtes américaines et sibériennes durant l’été 1779, qu’il fut tué par des habitants de l’île d’Hawaï.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 462
  • Date de parution : octobre 2005
  • Editeur : La découverte
  • Collection : Poche / Littérature et voyages
  • Format : 19 cm x 12 cm

James Cook (Anne Pons)

Le livre

Réalisées entre 1768 et 1779, les trois circumnavigations du capitaine Cook, le plus illustre navigateur et cartographe qu’ait produit l’Angleterre, marquent le début des grandes explorations scientifiques du siècle des Lumières.

Déterminé à se rendre là où non seulement « aucun homme n’était encore allé mais aussi loin qu’il était possible d’aller », accompagné de nombreux savants et artistes, il rapporta de ses voyages une masse d’informations sur les mœurs et les coutumes des populations indigènes les plus méconnues du globe, en particulier l’Océanie.

Il mit un point final au mythe de la Terra australis et releva de nombreuses cartes des terres qu’il découvrit ou localisa, dont la Nouvelle-Zélande, la côte orientale de l’Australie, la Nouvelle-Calédonie, l’archipel des îles Tonga, les Nouvelles-Hébrides et les îles Sandwich.

Fidèle aux instructions du roi George III, l’homme que Louis XVI citera en exemple à Lapérouse avant son tour du monde tenta d’entretenir les meilleures relations avec les naturels jusqu’à ce que son épuisement et une santé vacillante aboutissent à sa mort violente sur une plage de Hawaï.

L’auteur

Anne Pons, longtemps responsable de la rubrique  » Livres  » au Point puis à l’Express, a alterné romans et biographies. Sa passion pour l’histoire maritime se développe en écrivant avec Alain Pons Lady Hamilton, prix Chateaubriand. Elle a publié Nelson contre Napoléon (Perrin), Franklin, l’homme qui mangea ses bottes (Fayard), Grand Prix de l’essai de la Société des gens de lettres et Lapérouse (Folio biographies, Gallimard).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 340
  • Date de parution : 09/04/2015
  • Editeur : Perrin
  • Collection : Biographies
  • Format : 22 cm x 14 cm

James Cook et la découverte du pacifique (Moysan charles)

Le livre

Les trois voyages de Cook dans le Pacifique (1768 -72, 1772-75 et 1776-79) et sa mort mystérieuse à Hawaï ont façonné sa légende de plus grand explorateur du siècle des Lumières.

Homme de science (ethnographie, cartographie, mesure des longitudes botanique, astronomie), il fut aussi un immense collectionneur d’objets ethnographiques dispersés dans les cabinets de curiosités des princes puis les institutions scientifiques.

Le livre, publié à l’occasion d’une exposition majeure à Bonn, Vienne et Berne en rassemble la plus grande part.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 278
  • Date de parution : octobre 2010
  • Editeur : Impr.nationale
  • Collection : Imprimerie nationale
  • Format : 28 cm x 25 cm

Journaux de voyage de James Cook dans le pacifique (Jean-Stéphane Massiani)

Le livre

Cet ouvrage présente une étude des journaux que James Cook rédigea à l’occasion des trois grandes expéditions qu’il dirigea dans le Pacifique entre 1768 et 1779. Le nom de James Cook appartient avant tout au domaine de la navigation et de l’exploration maritime.

Les écrits de celui que l’histoire a retenu comme l’un des plus grands navigateurs de son temps n’ont que très rarement intéressé la critique en dehors de leur aspect hautement référentiel, comme compte rendu fidèle de l’expérience vécue en mer et lors des nombreuses escales dans le Pacifique.

Au-delà de l’intérêt géographique, ethnologique et scientifique que présente indubitablement le texte de Cook, l’étude de ces journaux révèle cependant la présence d’un certain nombre de mécanismes d’écriture et de procédés narratifs proches de ceux, traditionnellement dévolus au récit de fiction, qui conduisent à envisager ces écrits dans leur dimension littéraire et à y voir moins la description d’un réel, au demeurant impossible à saisir véritablement, que l’élaboration d’un discours qui prenne en compte l’horizon d’attente d’un lectorat avide d’exotisme et d’aventure, au sujet de cette région du globe largement méconnue à l’époque qu’est le Pacifique.

C’est également l’une des caractéristiques des journaux de Cook d’avoir été préparés pour la publication par une tierce personne qui n’avait pas pris par à l’expédition : John Hawkesworth pour le premier voyage et John Douglas pour les voyages suivants. C’est le parcours du texte de Cook, depuis les premières notes prises dans le journal de bord jusqu’à la publication du récit officiel qui est également présenté ici.

L’auteur

Jean-Stéphane Massiani est agrégé d’anglais, docteur de l’université d’Aix-Marseille. Il enseigne au lycée La Fourragère et est chargé de cours à Aix Marseille Université, LERMA EA 853 (laboratoire d’Etudes et de Recherche sur le Monde Anglophone). Il est également membre de la SELVA (Société d’Etude de la Littérature de Voyage du Monde Anglophone).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 280
  • Date de parution : 24/04/2015
  • Editeur : Publication Université Provence
  • Collection : Textuelles
  • Format : 24 cm x 16 cm

Le dernier voyage du capitaine Cook (Heinrich Zimmermann)

Le livre

En 1776, Heinrich Zimmermann s’embarquait pour le troisième voyage d’exploration dans le Pacifique conduit par le légendaire capitaine James Cook.

Le matelot allemand en rapporta le récit fasciné de sa découverte, quatre années durant, des peuples du grand océan. Il y raconte ses périples, de la Nouvelle-Zélande aux rives de l’Alaska en passant par les Tonga, Tahiti et surtout Hawaï où, à la suite d’une énigmatique cérémonie, Cook fut mis à mort sous ses yeux par les insulaires. Depuis plus de deux siècles, les raisons de ce meurtre comme son interprétation ont suscité quantité d’hypothèses.

Dans son essai clôturant cet ouvrage, l’historienne Isabelle Merle s’efforce d’ajuster la focale autour de l’événement, afin de pénétrer la texture de ces fameux « premiers contacts » qui jalonnent l’histoire complexe de l’Océanie.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 160
  • Date de parution : 22/08/2019
  • Editeur : Anacharsis
  • Collection : Famagouste
  • Format : 19 cm x 12 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur la thématique Histoire.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur la guerre du Golfe

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Les meilleurs livres sur Vercingétorix

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot