Les meilleurs livres sur la guerre froide

Les meilleurs livres sur la guerre froide

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la guerre froide.


La Guerre froide (Georges-Henri Soutou)

Le livre

Le conflit Est-Ouest a dominé le monde depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à la chute du Mur de Berlin. Ce livre en retrace l’histoire et en corrige la vision parfois sommaire que nous en avons retenue.

Ce fut un conflit global, tout à la fois idéologique, politique, militaire et même parfois territorial, car la «  guerre froide  » ouvrit aussi des fronts «  chauds  », même s’ils furent circonscrits. Elle ne dégénéra toutefois jamais en confrontation ouverte, et connut des moments d’accalmie prolongés, voire de détente.

C’est que ce conflit n’a jamais visé à anéantir l’adversaire, mais à le contraindre à changer. En outre, le pacte conclu entre les grandes puissances au lendemain de la victoire sur l’Allemagne nazie fut un profond facteur de stabilité, en Europe notamment. L’effondrement interne de l’un des deux adversaires apporta une conclusion rapide et imprévue par chacun des acteurs à ce conflit.

Georges-Henri Soutou livre ici une analyse majeure de la période.

L’auteur

Georges-Henri Soutou, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris-Sorbonne, spécialiste des relations internationales, membre de l’Institut, est l’auteur de nombreux ouvrages.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 1120
  • Date de parution : 18/05/2011
  • Editeur : Hachette Pluriel Reference
  • Collection : Pluriel
  • Format : 17 cm x 11 cm

Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991) (Odd Arne Westad)

Le livre

Une histoire globale de la guerre froide, qui est aussi une histoire du monde.

La guerre froide est l’histoire d’une confrontation entre le capitalisme et le socialisme qui a atteint Confrontation homérique entre le capitalisme et le socialisme, la guerre froide a atteint son paroxysme entre 1945 et 1989. Pourtant, ses origines remontent à des temps bien plus anciens, et on en perçoit aujourd’hui encore les conséquences.

À son apogée, elle a cimenté un système international structuré autour de deux superpuissances, un monde bipolaire dans lequel le pouvoir et la violence – ou le chantage à la violence – sont devenus les critères des relations internationales ; un monde, enfin, où les convictions tendent vers l’absolu, vouant l’adversaire aux gémonies.

Avec une remarquable hauteur de vue, l’historien Odd Arne Westad situe la guerre froide en tant que phénomène mondial – évoquant Cuba, la Corée, l’Angola, le Pakistan, l’Égypte, l’Iran … autant de pays sommés de prendre position dans cette vaste lutte idéologique –, et partant des années 1890, date de la première crise capitaliste mondiale, de la radicalisation du mouvement ouvrier européen et de la transformation de l’Amérique et de la Russie en empires transcontinentaux, pour s’arrêter une centaine d’années plus tard, autour de 1990, avec la chute du mur de Berlin, l’effondrement de l’Union soviétique et, en définitive, l’émergence des États-Unis comme véritable puissance hégémonique mondiale.

Une somme magistrale, qui fera date.

L’auteur

Odd Arne Westad, historien norvégien, est en charge de l’histoire des relations internationales à la prestigieuse London School of Economics. Son expertise sur l’espace asiatique et le monde post-Seconde Guerre mondiale est mondialement reconnue. Il est l’auteur d’une dizaine de livres de référence, dont cette Histoire globale de la guerre froide et Une histoire de la Chine de 1750 à nos jours, et le coauteur, avec John M. Roberts, de la monumentale Histoire du monde (Perrin, 3 vol., 2016).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 711
  • Date de parution : 03/10/2019
  • Editeur : Perrin
  • Format : 24 cm x 16 cm

Points chauds de la guerre froide (1946-1989) (Pierre Rigoulot)

Le livre

30 ans après la chute du Mur de Berlin et des démocraties populaires, une histoire synthétique de la Guerre froide, accessible au plus grand nombre, par un historien spécialiste du bloc communiste.

10 novembre 2019 : 30 ans de la chute du mur de Berlin. Le 9 novembre 1989, la chute du Mur de Berlin mettait symboliquement fin a un demi-siècle de « Guerre froide », terme forge au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par George Orwell.

L’une après l’autre, les démocraties populaires d’Europe de l’Est brisèrent leur joug, jusqu’au démantèlement du grand frère soviétique. Ce long affrontement de part et d’autre du « rideau de fer » a fait des millions de victimes. Car cette guerre n’a pas seulement oppose deux systèmes politiques.

A son acmé, entre 1947 et 1953, et pendant quatre décennies encore, elle s’est traduite par une lutte sans merci, parfois sanglante, pour l’existence d’un monde libre face a des États totalitaires qui aspiraient a triompher sur l’en- semble du globe. Guerres de Corée, d’Indochine et du Viêtnam, écrasement des révoltes de Berlin-Est, Budapest et Prague, chasse aux sorcières du maccarthysme et crise des missiles a Cuba, déportations en masse au Goulag et massacre de Tian’anmen …

Autant de jalons significatifs, autant de « points chauds » que Pierre Rigoulot a choisi de raconter et d’analyser. Une chronique qui se veut aussi un hommage au combat pour la liberté incarne par quelques figures remarquables, de Victor Kravchenko a Alexandre Soljenitsyne, qui n’ont pas craint de révéler au monde les crimes et les mensonges du « socialisme réel » et du système soviétique.

L’auteur

Pierre Rigoulot, né à Paris en 1944, est un écrivain français, spécialisé dans l’histoire du mouvement communiste et plus particulièrement celle des États dits communistes. Il est rédacteur en chef du trimestriel Histoire & Liberté.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 357
  • Date de parution : 09/10/2019
  • Editeur : Archipel Eds De L’
  • Collection : Histoire
  • Format : 22 cm x 14 cm

La guerre froide (Stanislas Jeannesson)

Le livre

Une synthèse claire et pédagogique sur les origines de la guerre froide, ses caractéristiques, ses évolutions globales et la manière dont elle a pris fin.

Comment est-on passé de la Grande Alliance à l’affrontement ? Pourquoi la situation n’a-t-elle pas dégénéré en conflit généralisé ? Comment expliquer que ces tensions extrêmes se soient résolues de façon pacifique et négociée ?

Cet ouvrage tient compte des apports les plus récents de l’historiographie.

La guerre froide naît en 1947 de l’émergence, à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, de deux superpuissances, les États-Unis et l’URSS, dont les projets et les ambitions se révèlent vite antagonistes. Cet affrontement d’un type nouveau entre deux mondes que tout oppose prend des formes multiples (idéologiques, politiques, militaires, économiques, culturelles, etc.) et, en alternant les périodes de tension et de détente, marque en profondeur durant plus de quarante ans l’ensemble des relations internationales.

Quelles sont les responsabilités des États-Unis et de l’URSS dans les origines de la guerre froide ? Quelle est dans ce conflit la part des prétentions idéologiques et des considérations géostratégiques ? Comment expliquer que, malgré la course aux armements, cette  » guerre  » n’ait pas engendré de conflagration nucléaire ? Quel rôle purent jouer les pays du tiers monde ?

Sur ces questions et d’autres, les recherches récentes ont permis d’enrichir et de clarifier les débats.

L’auteur

Stanislas Jeannesson est professeur d’histoire contemporaine des relations internationales à l’université de Nantes et membre du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA). Ses recherches portent sur la politique étrangère de la France au XXe siècle et sur les fonctions, pratiques et acteurs des diplomaties contemporaines.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 128
  • Date de parution : 04/12/2014
  • Editeur : La découverte
  • Collection : Repères
  • Format : 19 cm x 12 cm

La guerre froide de la France (Georges-Henri Soutou)

Le livre

La France a pleinement participé à la guerre froide. Mais à la différence d’autres pays, l’atlantisme y a presque toujours été minoritaire et, dans le domaine politique comme sur le plan militaire, elle a imprimé à cet affrontement sa marque particulière, sans tomber dans l’hystérie antisoviétique ni dans le rejet de la Russie en tant que telle.

Présente dans toutes les grandes crises, elle a, avec davantage de détermination que ses alliés, cherché à maintenir dans ce conflit nouveau (conflit de puissance et conflit idéologique à la fois) le système international classique dans le cadre d’une « double sécurité » (aussi bien face à l’URSS que face à une éventuelle résurgence du problème allemand), ou même elle s’est employée à promouvoir un nouveau système européen permettant de relativiser les différences entre les deux parties du continent.

Malgré le confort que la situation aurait pu lui procurer, elle a tenté, avec des variantes et des responsables aussi différents que de Gaulle, Bidault, Robert Schuman, Mendès France, Mitterrand, d’imaginer une sortie qui ne serait pas le résultat d’une victoire pure et simple. Sortie qui passerait par le retour au primat de l’intérêt national à l’Est ou bien par la convergence des modèles de société.

Au total, si la France n’a pas « gagné » cette guerre de cinquante ans, elle ne l’a pas « perdue ». Étant donné la lourdeur des problèmes de la décolonisation et la profondeur de ses divisions internes sur la politique à suivre envers l’URSS mais aussi envers les États-Unis et l’Allemagne, c’est déjà beaucoup.

Appuyée sur le dépouillement méthodique des archives du Quai d’Orsay et des autres grandes chancelleries, la plupart inédites, des témoignages et des Mémoires de multiples protagonistes, cette somme historique sans précédent renouvelle fondamentalement notre vision du second XXe siècle.

L’auteur

Georges-Henri Soutou, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Sorbonne et membre de l’Académie des sciences morales et politiques, est l’un des meilleurs connaisseurs européens de l’histoire des relations internationales.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 592
  • Date de parution : 26/04/2018
  • Editeur : Tallandier
  • Format : 23 cm x 16 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur les thématiques Histoire et Politique.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur les scandales en politique

Les meilleurs livres sur les scandales en politique

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Jules César

Les meilleurs livres sur Philippe Séguin

Les meilleurs livres sur Philippe Séguin

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Les meilleurs livres sur le printemps arabe

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot