Les meilleurs livres sur la solitude

Les meilleurs livres sur la solitude

Dans cet article vous trouverez les meilleurs livres (les plus populaires) sur la solitude.


Into the Wild – Voyage au bout de la solitude (Jon Krakauer)

Le livre

Toujours plus loin. Toujours plus seul.

Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. Après deux années d’errance sur les routes du Sud et de l’Ouest américain, il rencontre son destin (à vingt-quatre ans) au cœur des forêts de l’Alaska.

Un parcours telle une étoile filante dans la nuit froide du Grand Nord.

L’auteur

Jon Krakauer, né en 1954, a grandi dans l’Oregon. Collaborateur du magazine américain Outside, il a publié de nombreux articles dans les plus grands mensuels comme National Geographic et Rolling Stone. En1996, le magazine Outside l’envoie sur l’Everest pour participer à une expédition. Le drame dont il est alors témoin (onze alpinistes pris dans une tempête) lui inspire un livre bouleversant, Tragédie à l’Everest (Presse de la Cité, 1998), devenu aujourd’hui un Best-Seller.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 288
  • Date de parution : 06/11/2008
  • Editeur : 10/18
  • Collection : Littérature étrangère
  • Format : 17 cm x 10 cm

La solitude apprivoisée (Jean-Michel Quinodoz)

Le livre

« La solitude a deux visages : elle peut être une mortelle conseillère mais, lorsqu’on l’apprivoise, elle peut devenir une amie extrêmement précieuse. Peut-on apprivoiser la solitude ? Peut-on parvenir à ce qu’elle devienne un authentique moyen de communication avec soi-même et avec autrui ?

Dans ce livre, j’aimerais montrer comment l’expérience de la solitude peut être vécue et se transformer au cours de l’expérience psychanalytique et comment se développe le passage d’un sentiment parfois hostile et désespérant de solitude vers une solitude apprivoisée ».

L’auteur

Jean-Michel Quinodoz, membre formateur de la Société suisse de psychanalyse, membre d’honneur de la Société britannique de psychanalyse, est psychanalyste à Genève. Il est auteur de plusieurs ouvrages publiés aux PUF, en particulier Lire Freud (2004).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 238
  • Date de parution : février 2014
  • Editeur : Puf
  • Collection : Quadrige
  • Format : 19 cm x 12 cm

L’éloge de la solitude (Véronique Aïache)

Le livre

De tout temps et dans toutes les cultures, combien ont choisi de s’isoler pour mieux créer, se trouver ou accéder aux savoirs. C’est en effet de cela qu’il s’agit dans l’art d’être seul : un recueillement du corps et de l’esprit, capable d’ouvrir toutes les consciences sur le monde qui nous entoure.

À défaut d’être celle qui donne aux jours le goût de l’inutile, elle peut donner au contraire un sens à ce que l’on vit. En occupant une place laissée vacante par les tumultes des Autres, la solitude permet de se connecter à ses propres essentiels dès lors qu’elle affranchit des contraintes et des jugements.

L’auteur

Véronique Aïache est journaliste, spécialisée dans le bien-être. Elle est l’auteure chez Flammarion de L’Art de la quiétude, de L’Art de ralentir, de L’éloge de la liberté, de L’Éloge de la solitude et de L’Art de la tendresse dans la même collection.

Infos utiles

  • Nombre de pages : 160
  • Date de parution : 16/09/2020
  • Editeur : Flammarion
  • Collection : L’art de …
  • Format : 18 cm x 12 cm

N°171 La positive solitude (Hervé Magnin)

Le livre

Pour la plupart des gens, la solitude est synonyme d’une douloureuse sensation d’isolement. Lorsqu’elle est subie, elle est vécue comme un abandon, une exclusion, un rejet. On peut aussi choisir d’être seul, d’aménager pour soi des espaces et des temps où l’on est face à soi-même.

Pour le plaisir, d’autres que ceux qu’on partage avec autrui, pour prendre soin de soi ou bien simplement pour respecter son propre rythme de vie, ses propres besoins individuels. Mais beaucoup d’entre nous ne sont pas préparés à faire usage de cette liberté. Ceux-là paient plus ou moins cher de ne pouvoir assouvir leurs désirs qu’à travers les autres. Il faut alors donner pour recevoir. Les échanges pourraient être équitables mais ils ne le sont pas toujours.

Ainsi pour échapper coûte que coûte à la très redoutée solitude, on peut être amené à confondre compromis et compromission. La sagesse populaire suggère qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné. On peut certes par dépit, subir et goûter l’amertume de la négative solitude.

À l’inverse, l’auteur vous propose d’explorer activement la positive solitude. Il est question d’un apprivoisement de soi qui nécessite une exposition progressive à certaines de nos peurs, celles-là même qui contribuent à une fuite de soi.

Être en paix avec soi-même est une condition majeure pour aller à la rencontre des autres paisiblement. Bonne lecture solitaire !

L’auteur

Hervé Magnin est psychothérapeute cognitiviste, comportementaliste. Il est aussi musicien auteur-compositeur-interprète et se produit régulièrement en conférence/concert où il illustre en chansons les thèmes de développement personnel qu’il expose dans ses livres. Il est aussi l’auteur de Surmonter ses peurs, Susceptible et bien dans ma peau, C’est décidé, je m’aime ! et Moi, surdoué(e) ?!

Infos utiles

  • Nombre de pages : 90
  • Date de parution : novembre 2010
  • Editeur : Jouvence
  • Collection : Pratiques
  • Format : 17 cm x 10 cm

L’Esprit de solitude (Jacqueline Kelen)

Le livre

Pour la plupart des contemporains, la solitude est ressentie de façon négative : on la confond avec l’isolement, le manque, l’abandon. Et la société veille à empêcher que l’être humain ne se retrouve seul, face à lui-même.

Or la solitude choisie est loin d’être un enfermement, une pauvreté : c’est un état d’heureuse plénitude. Non seulement parce qu’elle offre la clef de la vie intérieure et créative, mais parce qu’elle est disponibilité et chemin d’apprentissage de l’amour.

Il n’est pas de liberté de l’individu sans ce recueillement de la pensée, sans cet ermitage du cœur. Pourquoi tant de philosophes, d’artistes, de saints et de mystiques furent-ils de grands solitaires ? Quelle force, quelle inspiration puisèrent-ils dans une vie d’austère apparence ? Et pourquoi notre monde lutte-t-il avec tant d’ardeur contre un état propice à la connaissance de soi ?

Jacqueline Kelen invite ici chacun à découvrir son immense liberté.

L’auteur

Jacqueline Kelen, essayiste et conférencière, passionnée par les mythes et la voie mystique, est l’auteure de nombreux ouvrages, dont une dizaine aux éditions Albin Michel : L’esprit de solitude (2005), Divine blessure (2005), Le livre des louanges (2007), Inventaire vagabond du bonheur (2008), Hadewijch d’Anvers ou la voie glorieuse (2011) ainsi que Les Amitiés célestes (2014).

Infos utiles

  • Nombre de pages : 254
  • Date de parution : mai 2005
  • Editeur : Albin Michel
  • Format : 20 cm x 12 cm

📙 Découvrir tous les meilleurs livres sur les thématiques Santé & Bien-Être et Société.


Vous pourriez aimer également

Les meilleurs livres sur les menstruations

Les meilleurs livres sur les menstruations

Les meilleurs livres sur les records

Les meilleurs livres sur les records

Les meilleurs livres sur le régime Paléo

Les meilleurs livres sur le régime Paléo

Les meilleurs livres sur la culture geek

Les meilleurs livres sur la culture geek

Commentaires

Laisser un commentaire

Articles récents

CATÉGORIES

Envoyez nous un petit mot